RFN - Réseau francophones numérique.

Aide

Découvrez le patrimoine documentaire numérique de la Francophonie

Toutes les nouvelles >> Fil RSS des nouvelles.

Nouvelle

Une déclaration du Réseau francophone numérique sur la sauvegarde du patrimoine culturel

27 avril 2016

Assemblée générale du RFN tenue à Paris le 27 avril 2016

Au centre : Youma Fall, directrice de la langue française, de la culture et des diversités à l’OIF, et
Driss Khrouz, secrétaire général du RFN et directeur de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc,
entourés des représentants des institutions membres du Réseau. Photo : OIF.

Les 26 plus grandes institutions documentaires du monde francophone rendent publique une déclaration sur le patrimoine culturel menacé par les dérives radicales.

Les signataires ont pris cette initiative à la suite des attentats qui ont frappé des institutions culturelles et notamment leurs publics dans plusieurs de leurs pays : Belgique, Côte d’Ivoire, France, Maroc, Mali et Tunisie.

La Déclaration rappelle la nécessité de préserver, de valoriser et de diffuser sous toutes ses formes le patrimoine culturel. Elle souligne la dimension universelle du patrimoine culturel sous sa double forme matérielle et immatérielle. La Déclaration réaffirme la détermination des membres du Réseau à unir leurs efforts pour renforcer les conditions de conservation, de signalement, de diffusion et de valorisation des patrimoines dont ils ont la responsabilité collective au bénéfice des générations présentes et futures.

Les signataires de ce texte sont des bibliothèques et des archives regroupées au sein du Réseau francophone numérique (RFN). Elles étaient réunies le 27 avril 2016 à Paris au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour y tenir la 10e Assemblée générale du RFN.



Déclaration du RFN sur la sauvegarde du patrimoine culturel

Les présidents et directeurs généraux des bibliothèques nationales, archives nationales, bibliothèques universitaires et bibliothèques de recherche, membres du Réseau francophone numérique, réunis le 27 avril 2016 à Paris au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie à l’occasion de la 10e Assemblée générale du Réseau,

Saisis par les directeurs des bibliothèques nationales de Belgique, de Côte d’Ivoire, de France, du Maroc, du Mali et de Tunisie,

Rappelant les attentats visant les populations de plusieurs villes situées dans leur pays, et notamment les publics des institutions culturelles;

Constatant que ces attentats consistent souvent en des actes de destruction intentionnelle du patrimoine culturel matériel et immatériel, notamment les manuscrits conservés à Tombouctou et les atteintes portées à plusieurs institutions culturelles telles que le musée juif de Bruxelles, le musée du Bardo à Tunis ou le Bataclan à Paris;

Conscients de l’importance du patrimoine culturel dont ils ont la responsabilité et inquiets devant l’ampleur de phénomènes tels que le pillage des biens archéologiques, le trafic des biens culturels immobiliers, les intimidations et exactions à l’égard des personnes assurant la garde de ces biens culturels ou des publics qui fréquentent les lieux qui les conservent;

Déclarent :

  1. Le patrimoine culturel matériel et immatériel est une composante essentielle de l’identité toujours plurielle des peuples, communautés, groupes et individus;
  2. Les biens culturels matériels et immatériels, à quelque peuple qu’ils appartiennent, revêtent une dimension universelle;
  3. La diversité culturelle est un principe reconnu et défendu dans le droit international;
  4. Et à ce titre, le patrimoine culturel matériel et immatériel, dans toute sa diversité, doit être partout préservé, valorisé et diffusé.

Réaffirment, au moment où ils créent la Bibliothèque du Réseau francophone numérique et dotent le Réseau d’une personnalité juridique qui lui est propre, leur détermination à unir leurs efforts pour renforcer les conditions de conservation, de signalement, de diffusion et de valorisation des patrimoines dont ils ont la responsabilité collective au bénéfice des générations présentes et futures.



Au sujet du RFN

Le Réseau francophone numérique (RFN) est un consortium des 26 plus grandes institutions documentaires de la Francophonie. Déjà engagées dans des programmes de numérisation patrimoniale ou soucieuses de développer des projets dans ce domaine, elles fédèrent leurs efforts pour construire et développer un portail de bibliothèque numérique francophone au service du rayonnement des cultures francophones et de la langue française. L’Organisation internationale de la Francophonie, en charge de la coopération multilatérale francophone entre les 80 États et gouvernements qui la composent, apporte son soutien au RFN.

Le RFN bénéficie du soutien de l'OIF.

Organisation internationale de la francophonie.

Plan du site | Droit d'auteur | Accessibilité

© Réseau francophone numérique